Revue de presse - janvier 2020

Un mois de janvier résolument tourné vers l’international.

Publié le 4 février 2020 Mis à jour le 13 février 2020
Ce début d’année - et de décennie - aura été mémorable pour l’Université Paris Nanterre qui a accueilli, à la faveur de la cérémonie Honoris Causa 2020, deux invités au rayonnement international !
Le 12 janvier, l’économiste et philosophe Amartya Sen ainsi que le juriste, juge à la Cour internationale de Justice, S.E.M Abdulqawi A. YUSUF
se sont vus remettre le titre de docteurs Honoris causa par le président Jean-François Balaudé.

Autre figure mise à l’honneur par notre université, Guy Carcassonne n’en finit plus d’essaimer : après avoir été projeté dans l’enceinte de l’université, le documentaire 
« Guy Carcassonne, la passion de transmettre » a poursuivi son itinéraire avec une diffusion tv.

Le festival Marto ! fêtera ses 20 ans en mars. Télérama nous révèle ses 3 jeunes compagnies coup de coeur parmi la programmation et en profite pour explorer leurs précédents spectacles.

Le courrier international consacre un article à l’un de nos alumni, Abdelaziz Djerad. Universitaire et diplômé doctorat en sciences politiques de notre université, il a été nommé ce mois-ci premier ministre de l’Algérie.

Plus localement, la Gazette de la défense dresse ce mois-ci un portrait de l’insertion professionnelle des étudiants sur le territoire de Nanterre et de la Défense.

Conduit par le Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (CNRS et Université Paris Nanterre), le projet SAWA est mis à l’honneur par le musée du quai Branly - Jacques Chirac en partenariat avec le musée des cultures guyanaises. Au terme de 4 années de recherches et de collectes, a été présentée, du 12 au 24 janvier, une très belle exposition itinérante en français et en wayana.

À l’occasion de l’arrivée de la spécialité
« Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP) » au lycée, Franck Collard - professeur en histoire médiévale à l’Université Paris Nanterre et président national de l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie - livre son regard sur son métier de professeur dans un entretien croisé.

Les articles à (re)lire et les podcasts à (ré)écouter :
Sur France culture, Guillaume Martin - cycliste philosophe - est l’invité principal des 
« Nouveaux chemins de la philosophie » dans lesquels il est interrogé sur sa profession.
Sur France Culture toujours, mais cette fois-ci dans  « Culture monde » , Sylvain Dufraisse évoque la “Russie : une puissance sportive rétrogradée” quand Sophie Grosbon - maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre - intervient à dans l’émission “Environnement, droits humains : vers une mode responsable”.
Sur France 5, Anne DEYSINE apporte son expertise dans l’émission C dans l’air “PROCÈS EN DESTITUTION : TRUMP INTOUCHABLE ?”.

Dans The conversation, retrouvez :
“Que veut vraiment Vladimir Poutine ?” par Jean-Robert Raviot,
“Pourquoi le climatoscepticisme a-t-il tant de succès aux États-Unis ?” par Jérôme Viala-Gaudefroy,
“Le dopage en Russie : un conflit géopolitique” par Lukas Aubin,
“Brésil : fascisme moléculaire et nécropolitique” par Antonio Pele,
Dramane Coulibaly dans “Afrique : d’une démocratie des élections à une démocratie de développement”
et Alice Doublier dans “Comment signaler les déchets nucléaires par-delà les millénaires ?”.

Hommage :
Enfin, en début de mois, nous avons déploré le décès d’Alexandre Matheron, éminent philosophe spinoziste. Libération revient sur l’influence de sa lecture de Spinoza et l’héritage que son approche laissera à l’histoire de la philosophie.

Mis à jour le 13 février 2020