• (Présidence) L'université vous informe,
  • Concours/jeu/challenge,
  • Prix (recherche),

Finale de Ma Thèse en 180 secondes 2020 Université Paris Lumières

Publié le 17 février 2020 Mis à jour le 27 mars 2020

Chaque année, la finale locale du concours Ma Thèse en 180 secondes est organisée par la ComUE Université Paris Lumières pour les doctorants de l’université Paris 8 et l’Université Paris Nanterre. En trois minutes, chaque candidat doit expliquer son projet de recherche avec l’appui d’une seule diapositive.

Date(s)

le 16 mars 2020

à 14h30
Lieu(x)
Biblothèque nationale de France (Paris 13ème)
La période de candidature pour le concours édition 2020 est finalisée. La finale UNIVERSITÉ PARIS LUMIÈRES aura lieu le 16 mars 2020 à 14h30 à la Biblothèque nationale de Frane (Paris 13ème). Les deux premiers finalistes (prix du jury et prix du public) représenteront l’Université Paris Lumières lors de la demi-finale nationale.

Ensuite, pour les deux lauréts de cette finale locale, la demi-finale nationale se déroulera le 2,3 et 4 avril 2020 à Boulogne-Billancourt. Au cours de celle-ci, 18 candidat.e.s seront sélectionné.e.s. pour participer à la finale nationale. La finale nationale se déroulera en juin 2020.

Le.la gagnant.e de la finale nationale sera invité.e à participer à la finale internationale en automne 2020 à Paris.

Les candidats :
  • Shorena Asabashvili – Le christianisme orthodoxe et l’islam en Géorgie face aux nouvelles valeurs et idées issues de la mondialisation (Fin XXe-début XXIe siècle)
  • Amélie Aubert Plard – Regards croisés sur l’expérience prénatale. Anthropologie de la santé reproductive et de l’action publique à El Alto (Bolivie)
  • Dorothée Cavignaux – L’ingénierie pédagogique et numérique : des compétences aux capabilités
  • Ana Isabel Estèves de Freitas – Le Folklore et l’immigration portugaise en France : de la tradition du passé au présent rêvé ” Ranchos Folclóricos ” au XXIe siècle
  • Lou Freda – Jeunesse féminine et roman de jeunesse sous le franquisme
  • Paul-Henri Got – La subjectivité comme moteur du changement linguistique
  • Lucille Le Maguer – Évolution culturelle du chant d’oiseau en laboratoire
  • Swann Martinez – Rendu temps réel et émergence de nouvelles méthodes de création et de nouvelles formes de narration dans le cinéma d’animation numérique
  • Carmen Quintéro Alvarez de Eulate – La dénomination linguistique des couleurs en français et en espagnol: morpho-syntaxe, sémantique et pragmatique (approches diachronique et contrastive)
  • Anna Semenova – L’expression du désaccord en russe, anglais et français dans des documents diplomatiques, analyse linguistique et discursive


Mis à jour le 27 mars 2020