• Retour sur événement,

[Retour sur événement] Inauguration du nouveau théâtre BMK

Publié le 1 octobre 2019 Mis à jour le 2 octobre 2019

Jean-François Balaudé et Christian Dupuy, vice-président des hauts de Seine en charge de la culture, ont inauguré le 27 septembre 2019 le théâtre Bernard-Marie Koltès rénové et ont célébré le partenariat qui unit l’université et le département depuis bientôt 8 ans. Un grand moment qui vient s’inscrire au cœur de l’histoire de l’Université Paris Nanterre et qui marque une étape importante dans son développement et sa relation avec notre territoire.

« La rénovation du théâtre B-M Koltès vient s'inscrire au cœur de l'histoire de l'Université Paris Nanterre, par bien des aspects : au regard de sa logique de développement propre d'une part, au regard de ses partenariats territoriaux d'autre part (avec la ville de Nanterre, avec le théâtre des Amandiers, avec d'autres partenaires du territoire à travers l'action culturelle, et avec le Conseil Départemental en particulier). »

« Le nom de Koltès s'était imposé de façon fulgurante sur la scène française dans les années quatre-vingt, par ses œuvres créées au théâtre des Amandiers de Nanterre par Patrice Chéreau. Ces pièces inoubliables, ont marqué l'histoire des Amandiers, de Nanterre en tant que ville de création, et elles sont enfin et surtout une des plus grandes œuvres théâtrales françaises du XXème siècle. C'est ainsi qu'en 1994 le nom de Koltès s'est imposé, cinq ans après sa disparition, comme un autre symbole. »

« S'agissant du partenariat avec le département, l'axe culturel, dans la dimension d'ouverture qu'elle implique et appelle, est un axe très fort de collaboration, tout comme l'axe numérique, et les problématiques de données ouvertes et d'accès aux ressources. Cela se conjugue pour nous avec des problématiques d'aménagement du territoire, de développement économique, de formation aux métiers de demain et d'insertion professionnelle, de transfert de la recherche, comme l'illustre la nouvelle chaire qui s'installe dans notre fondation, sur l'avenir de La Défense, soutenue notamment par POLD et PLD, mais aussi par la CCI et AUDE. »

« De tout cela, je ne peux que me réjouir pour l'université et pour le territoire, et je souhaite que ce mouvement s'amplifie à l'avenir pour notre rayonnement commun. » Jean-François Balaudé

Mis à jour le 02 octobre 2019